Chimie Lille Etudes, la clé de vos projets

Actualités - Retrouvez ici toute la vie de Chimie Lille Etudes

JEX 2020 (Junior Entreprises Experience)

Faire partie d’une J.E. en tant que membre actif c’est aussi avoir la possibilité de participer à des congrès nationaux. 

En effet, quatre fois par an, les jeunes entrepreneurs de toutes les Junior-Entreprises, Junior-Créations et Junior-Initiatives se retrouvent le temps d’un week-end pour des formations et des conférences. Bien entendu, l’ambiance du soir est plus décontractée, ce qui permet aux jeunes de se rencontrer et d’échanger. Il existe également des congrès régionaux qui ont lieu en automne. 

Comme vous pouvez aisément vous en douter, les congrès nationaux de printemps, d’été, d’automne et d’hiver 2020 ont pour la plupart été annulés à cause de la covid-19. Néanmoins, toute l’équipe de la CNJE, et plus particulièrement le pôle événementiel, s’est démenée pendant de longs mois pour proposer aux Junior-Entrepreneurs français un congrès national d’hiver… numérique ! Voici comment est née la JEX. 

La JEX, quesaco ?

En temps normal, le congrès national d’hiver se déroule sur trois jours dans un grand complexe ou club, pouvant accueillir les quelques mille Junior-Entrepreneurs venus des quatre coins de la France. La journée, des formations en tout genre et des conférences menées par des intervenants de marque s’enchaînent. Le soir, de grands buffets sont dressés pour restaurer l’ensemble des participants puis deux grandes soirées ont lieu par la suite. 

Comme expliqué brièvement précédemment, les conditions sanitaires n’ont pas permis un tel rassemblement. Le congrès national d’hiver de l’année 2020 s’est donc déroulé pour les Junior-Entrepreneurs à distance, de façon numérique. Le nom de cette nouveauté de la CNJE était la JEX.

La Junior Enterprises Experience, ou JEX, a voulu casser les barrières du numérique en proposant un événement hybride : à la fois en présentiel avec une mobilisation de l’équipe (membres de la CNJE) sur le terrain et des animations organisées au sein des Juniors, mais également en distanciel, avec un dispositif inédit. 

Continue reading…
0

Oh non ! Mon flacon !

Pourquoi les entreprises pharmaceutiques rappellent parfois leurs médicaments ?

J’ai bien regardé, et il n’y a pas de date de péremption !

Et oui, les emballages ne restent pas neutres face aux charmes des produits qu’ils contiennent. De nombreuses interactions peuvent avoir lieu, et c’est un vrai casse-tête pour les industriels. Que ce soit de l’emballage vers le produit (migration) ou du produit vers l’emballage (sorption), notre petit couple emballage/produit reste rarement tranquille. Ces processus peuvent altérer la qualité du produit, détériorer les propriétés mécaniques de l’emballage et même engendrer des problèmes toxicologiques. On a un problème, mais pas de panique, on a aussi des solutions !

Restons sur notre exemple des industries pharmaceutiques et du délaminage du verre. Le délaminage du verre est sa propriété à se cisailler dans son épaisseur longitudinalement. Ce phénomène est apparu comme un enjeu majeur pour l’industrie pharmaceutique, puisqu’il est à l’origine du rappel de nombreux produits médicamenteux injectables. Plusieurs causes peuvent provoquer le délaminage du flacon, et les mécanismes qui y conduisent ne sont visibles qu’au bout de quelques mois de stockage, rendant difficile la résolution du problème. Néanmoins, les récentes directives ordonnent aux industriels de réaliser des tests de compatibilité contenant/contenu et de mettre en place certaines actions visant à limiter le relargage du verre en solution.

Continue reading…
1

Interview – Antoine Simon, stagiaire chez CLE

Nous accueillons aujourd’hui Antoine Simon qui est ici pour répondre à quelques questions suite à son stage effectué au sein de Chimie Lille Etudes (CLE). Antoine a 21 ans, il est originaire de Dunkerque et est actuellement étudiant à l’ENSCL en deuxième année du cycle ingénieur.


Antoine SIMON, consultant et stagiaire chez CLE

Quels sont tes liens avec CLE ? Comment l’as-tu connue ?

CLE est la Junior Entreprise de mon école, j’ai donc des ami.e.s qui y sont membres actifs et qui m’en parlent régulièrement. Je me souviens de leur présentation lors de mon mois d’intégration en première année [du cycle ingénieur]. Il y a eu une vidéo, un afterwork, leur Open Local et de nombreux messages sur les réseaux. J’étais déjà cotisant l’année dernière et je le suis encore cette année, j’ai d’ailleurs eu la chance d’être retenu pour mener à bien une de leurs études. Mais plus principalement, j’ai effectué mon stage cet été avec eux.

En quoi a consisté ton stage ?

Ce stage consistait à élaborer une offre de prestations concernant les interactions contenant/contenu. Il s’est déroulé en trois parties distinctes mais complémentaires. Un référencement bibliographique des phénomènes étudiés, mais aussi des normes et des méthodes d’analyse. Cela a précédé une étude de marché menée auprès d’entreprises utilisant des flacons en verre dans leur activité et une élaboration détaillée des plans d’expériences.

As-tu rencontré des difficultés durant ces quelques semaines ? Si oui, lesquelles ?

L’étude de marché a été la partie la plus fastidieuse, à cause de l’arrêt d’activité d’un grand nombre d’entreprises ciblées. Il a fallu persévérer pour obtenir des réponses exploitables.

Qu’as-tu pu tirer de ton stage d’un point de vue personnel et professionnel ?

Cette première expérience professionnelle, vécue dans un contexte particulier lié aux restrictions engendrées par la pandémie du Covid-19, m’a permis à la fois de développer de nouvelles compétences mais également de conforter mon projet professionnel.

 

Auteur : Juliette Létoublon

0
English English French French German German